plan du site

yancozian@gmail.com

tel 06 09 71 39 45


Yan Cozian, musicien et passeur gascon.









Le musicien :

Yan joue principalement de la boha, la fameuse cornemuse landaise, il fait également sonner la bodega, les musettes du Centre France et la gaita de boto d’Aragon. Il joue aussi du hautbois et des flûtes et … le chant, le chant en langue d’Òc !

Il découvre la musique traditionnelle gasconne et occitane en 1974 et débute la boha en 1976 avec un groupe landais : « Camacruda ». Puis dans les années 80 il intègre la Civada dans le Béarn et Garluche en Gironde dans les années 90.

Plusieurs fois lauréat du concours international des maitres sonneurs à Saint Chartier, il sera coopté et deviendra membre du jury.

S’il puise ses racines dans la musique traditionnelle. Ses expériences musicales sont éclectiques puisqu’il a joué aussi bien au sein de l’orchestre symphonique de l’Ensemble Instrumental des Landes la création de Jacques Ballue : « Cants deu Sud », que dans le groupe Aliòs (Rock occitan).

Sa plus grande émotion musicale restera sans conteste le concert soliste qu’il a donné le samedi 14 juillet 2007 devant 5.000 spectateurs sur la scène des Maîtres sonneurs de Saint Chartier. Depuis, il a été invité sur d'autres scènes musicales de la musique traditionnelle tant en France qu’à l’étranger.

Il joue au sein de plusieurs formations : avec Dancem, Pass’Aires, Bohas Banda et bien entendu en solo.

Il est compositeur et arrangeur, plusieurs albums portent ses créations.

Le passeur :

En 1993, il participe à la création et préside l’association des Bohaires de Gasconha, qui regroupe les musiciens passionnés par la cornemuse landaise. 3 ans plus tard, il décrochera le diplôme d’état de professeur de musiques traditionnelles.

En 2001 il obtient le Certificat d’aptitude à la coordination de département et intègre l’Ecole Nationale de Musique et de Danse des Landes. Dans cet établissement devenu depuis Conservatoire des Landes, il y enseigne la cornemuse, le chant et anime les pratiques collectives.

Il anime régulièrement des stages d’instruments.

Pour plus de renseignements sur le fabricant d’instrument, le chercheur, son actualité et bien d’autres aspects vous pouvez naviguer « a plasèr » sur ce site.